Architecte / Produits / 3-couches / Chauffage par le sol

Chauffage par le sol

Le chauffage par le sol, électrique ou à eau chaude, constitue souvent la solution idéale pour chauffer une maison. Le chauffage par le sol doit fournir une chaleur répartie de manière uniforme sur l’ensemble de la surface.

La température à la surface du sol ne doit en aucun cas dépasser 27 °C, y compris à proximité des radiateurs, sous les tapis et les meubles, etc. Si la pièce est correctement meublée et qu'elle ne comporte pas de tapis trop épais ou trop nombreux, il est possible d'atteindre une température de 23 °C sur les surfaces de sol dégagées, ce qui donne une température ambiante d'environ 21 °C. Pour cela, il est bien sûr nécessaire que la pièce soit convenablement isolée, notamment au niveau des joints et des fenêtres. Des précautions supplémentaires doivent être prises pour s'assurer que la température n'excède jamais la température maximale autorisée au niveau des conduites d'eau chaude et que les instructions d'installation du fabricant du système d'eau chaude sont suivies correctement.

Avertissement

Les parquets posés sur un système de chauffage par le sol sont plus sensibles à l'humidité que les autres. En effet, la différence d'humidité entre les zones du sol les plus sèches et les zones les plus humides augmente avec le temps. Le chauffage par le sol peut provoquer un séchage plus important, entraînant ainsi une contraction du bois. Si le climat est froid et sec, il est possible que des interstices apparaissent entre les frises et que les lames soient parfois légèrement concaves. Si vous souhaitez poser un parquet sur un système de chauffage par le sol, nous vous recommandons de choisir un parquet Kährs Original 15 mm ou Kährs Linnea 7 mm avec système d'assemblage Woodloc® ou Woodloc® 5S. Le risque de formation d'interstices est plus faible avec les parquets des gammes Kährs Original et Kährs Linnea.

Gardez à l'esprit que les parquets en hêtre et en érable canadien se dilatent et se contractent plus que les autres et qu'ils ne sont donc pas recommandés avec un chauffage par le sol.

Pose sur un chauffage par le sol

Le parquet doit être posé tout contre le plancher, sans couche d'air entre les deux. En effet, s'il y a une couche d'air, le bois risque de sécher très rapidement.

Si vous installez un parquet sur un système de chauffage par le sol, la température doit être d'au moins 18°C, qu'il s'agisse des lames, du plancher ou de la pièce. L'humidité relative de la pièce (HR) doit être comprise entre 30 et 60 % avant, pendant et après la pose.

Pour la couche intermédiaire, il est conseillé de choisir du carton, le polyéthylène expansé et les panneaux de particules en liège possèdant une résistance thermique plus élevée.

Pour plus d'informations sur la pose d'un parquet sur un système de chauffage par le sol, téléchargez le document :
Exigences imposées au support et chauffage par le sol (pdf)

Exigences spécifiques à la pose d'un parquet sur un système de chauffage par le sol :

• La structure du sol doit assurer une répartition homogène de la chaleur sur toute la surface du sol pour éviter des excès de température localisés.
• La température de surface doit pouvoir être contrôler et limiter avec une extrême précision.
• L’ensemble du parquet doit être chauffée. Cette condition ne s'applique pas aux systèmes de chauffage d'appoint complétant un système de chauffage principal. Dans ce cas, la température doit être sensiblement inférieure aux 27 °C autorisés à la surface du sol.
• Le revêtement de sol, y compris la couche intermédiaire, doit avoir une faible résistance thermique. • Un film pare-vapeur doit être intégré dans la construction du sol et placé aussi près que possible du parquet. Ceci est particulièrement important si les solives sont très épaisses ou très lourdes. Le film
pare-vapeur ne doit en aucun cas être placé du côté opposé aux solives.

0